Portraits administrateurs

Portrait d'administrateur : Marie-José Stankievitch

Le 20/09/2016

Hommes et femmes de terrain, vos administrateurs sont engagés sur divers enjeux et thèmes de la restauration collective, liés à leur expérience et leur expertise. Rencontre avec Marie-José Stankievitch, responsable restauration collective pour la Charente-Maritime et administratrice depuis 2006.

 

Administrateur : Marie-José Stankievitch, responsable restauration collective

Collectivité : Département de Charente-Maritime

Territoire : Région Nouvelle Aquitaine

Volume : 2,77M de repas par an, 26000 repas/jour

Profil des convives : tous sites du département, tous publics, les collèges représentant l'essentiel de l'activité
(48 des 51 collèges ont un restaurant scolaire)

Actions phares : lutte contre gaspillage alimentaire, gestion des biodéchets, soutien aux approvisionnements bio et locaux, formation.

 

Responsable restauration collective du département, Marie-José Stankievitch décline sur le territoire de Charente-Maritime une politique qualité structurée en 4 axes :

–  qualité sanitaire,

–  qualité nutritionnelle,

–  qualité gustative,

–  qualité environnementale – aussi nommée restauration durable.

Elle assure aussi la formation en intra sur le département et est intervenante pour des formations du CNFPT

sur la lutte contre le gaspillage alimentaire sur le quart Sud-Ouest.

 

Engagements métier

« J'ai mis en place en 2009 un programme d'aide à l'introduction des produits bio et locaux qui fonctionne via des appels à projets successifs et une participation financière. Parmi les critères : l'introduction régulière de produits bio et locaux, issus de notre « zone locale » (les 4 départements de l'ancienne Région Poitou-Charentes + les départements limitrophes de la Charente-Maritime). Garantir aux producteurs des approvisionnements réguliers contribue à la structuration des filières et à la dynamique économique locale. »

35 collèges adhèrent cette année au programme, le maintien des légumeries dans les collèges offrant aux équipes la capacité de travailler des produits bruts et de saison.

« Parallèlement, je suis très active en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire et de valorisation des biodéchets. J'ai mis en place en 2012 dans les collèges un groupe de travail sur le gaspillage alimentaire, qui s'est depuis élargi à la gestion des biodéchets ». Le département a par ailleurs fait l'acquisition en mars dernier d'un digesteur eco cleaner d'une capacité de 50kg sur un collège pilote. 

 

Engagement associatif

Adhérente depuis 2006, Marie-José est administratrice d'Agores depuis 2009 et assume ou a assumé pour l'association plusieurs mandats :

– groupe de travail (GT) destiné à préparer avec Guillaume Garot le Pacte pour la lutte contre le gaspillage alimentaire

– GT du CNA sur le bio et la révision de l'avis n°47 du CNA

– GT du GECO sur le guide de bonnes pratiques en matière de gestion des biodéchets.

« Je trouve au sein de l'association du partage, de la convivialité, un travail technique qui n'occulte pas la bonne humeur. J'apprécie aussi beaucoup l'aspect rencontres, notamment sur les Réunions régionales, indispensables pour animer les territoires ».

Une dynamique qui fait écho au management des équipes sur le département. Valoriser le travail des équipes se traduit sur le terrain par l'organisation de journées à thème ou de rencontres techniques de la restauration avec un double objectif : susciter les mises en réseau et faire connaître les expériences duplicables sur le terrain.

 

« J'ai la chance de travailler au sein d'une collectivité qui me permet de participer aux activités d'Agores. Chacun y trouve son compte : il y a complémentarité et enrichissement mutuel entre ma pratique métier au quotidien et mon engagement au sein de l'association ».

 

Agores renouvelle chaque année son Conseil d'administration dans le cadre de son assemblée générale, en marge du Forum.

Le CA 2016-2017 compte 20 membres.