Archives Vie de l'association

L'implication d'Agores en lumière au Sénat

Le 17/03/2016

Dans le cadre de l'étude de la loi sur l'ancrage territorial de l'alimentation, le Sénat a notamment entendu la ville de Lons-le-Saunier.

 

En présence de Jacques Pelissard, député-maire de Lons-le-Saunier, le sénateur Labbet, rapporteur du projet de loi au Sénat a questionné Didier Thévenet – directeur de la cuisine centrale de Lons et administrateur Agores – sur la démarche de circuit court et d'alimentation responsable sur la ville.

Soulignant l'implication d'Agores depuis 1986, via notamment sa Charte Qualité (qualité de l'alimentation et construction d'une alimentation de proximité et de qualité), le sénateur a pris note de la capacité de l'association à soutenir le développement de l'économie circulaire par l'intégration des circuits courts.

 

« Une proposition de franchise de marché public n'est pas nouvelle. Mais proposer un pourcentage du budget alimentation pour permettre aux établissements de travailler en proximité – et participer ainsi au développement agricole des circuits alimentation – est plus que jamais d'actualité : malheureusement, la mauvaise santé de notre agriculture peut trouver médicament dans la re localisation de l'achat alimentaire. Il faut reconnaître que l'achat de produits alimentaires ne peut se faire comme l'achat d'une voiture. Nos élus doivent nous reconnaître cette spécificité et ainsi traduire par écrit une différence dans les capacités d'achat. En effet, autoriser un établissement à acheter local et si possible bio pour 20% de son budget permettrait à tous les acteurs de se tourner plus vers les circuits locaux », explique Didier Thévenet.

Une démarche progressive a aussi été prônée pour permettre à tous de démarrer sa propre histoire alimentaire locale.