Archives extranet actus des adhérents

Biodéchets : la synergie opère à Harfleur

Le 07/12/2015

Gaspillage alimentaire, tri sélectif, compostage : trois démarches complémentaires que la commune de Harfleur mène de front. Avec régularité et succès. Décryptage.

 

Harfleur a engagé une réflexion sur le gaspillage alimentaire en restauration dès 1992. En 2008, l'idée de valoriser les biodéchets a fait son chemin : contactées, la CODAH et l'ADEME accompagnent le projet. En 2010, la commune installe des pavillons de compostage pour gérer les biodéchets au plus près des

lieux de production. 8 pavillons sont installés, avec une taille variant en fonction du volume de déchets produits :

• 3m3 en écoles maternelles

• 6m3 pour les écoles primaires (200 repas)

• 10m3 pour les résidences de personnes âgées

• 20m3 pour la cuisine centrale.

Dans le même temps, une signalétique installée près des pavillons permet la sensibilisation des élèves à la prévention du gaspillage alimentaire. En amont, une séparation des flux de déchets en sortie de table a été mise en place en cuisine et dans les réfectoires (biodéchets, recyclables, ultimes).

Au fil des ans, la démarche porte ses fruits : la technique permet de réduire de 90% le volume des déchets initiaux, le compost obtenu étant immédiatement exploitable : il est utilisé sur place dans les jardins (après tamisage) et sert de support pédagogique pour les écoles (jardin et potager pédagogique).

 

Consulter l'article du CREPAN suite à la visite réalisée à Harfleur et le référentiel gaspillage alimentaire dans les établissements scolaires de Basse-Normandie.