Archives actus Veille métier

Nouvel étiquetage de l'origine de la viande

Le 13/09/2015

Paru le 24 juillet dernier, un article de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) fait le point sur la réglementation en vigueur en matière d'étiquetage de la viande.

Les crises économiques dans les filières comme les crises de confiance des consommateur expliquent à double titre les attentes en matière d'étiquetage de la viande.

 

Ce qu'il faut en retenir

• Viande bovine crue : l’étiquetage obligatoire à l'échelle européenne depuis 2000 doit mentionner le lieu de naissance, d’élevage et d’abattage.

• Autres viandes crues fraîches, congelées et surgelées (porc, mouton, chèvre, volaille) : l’étiquetage obligatoire depuis le 01/04/2015 concerne uniquement le lieu d’élevage et d’abattage. À titre volontaire, l’opérateur peut ajouter le lieu de naissance de l’animal. Une viande « d'origine française » signifie que l’animal est né, a été élevé et abattu en France.

 

• Plats préparés

À l'échelle européenne : le Parlement européen a adopté le 11/02/2015 une résolution appelant la Commission à proposer un texte législatif pour rendre obligatoire l’information des consommateurs sur l’origine des viandes entrant dans la composition des plats transformés. Mais aucune démarche concrète n'a suivi pour l'heure.

À l'échelle nationale : la loi consommation adoptée le 17 mars 2014 prévoit que l’indication de l’origine des ingrédients – et notamment de la viande – est obligatoire pour toutes les denrées « … après que la Commission européenne a déclaré compatible avec le droit de l’Union européenne l’obligation prévue… ».

L’interprofession a mis en place une démarche « Viandes de France » qui vient compléter les informations obligatoires en permettant aux consommateurs de repérer facilement les viandes d’origine françaises. Contrairement à la réglementation européenne, cette démarche englobe également les produits transformés comme la charcuterie.